Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Du vendredi 25 au samedi 26 août 2017 une journée de mobilisation est organisée pour la préservation des océans avec l’Institut océanographique Paul Ricard. Pour l’occasion, plusieurs événements sont prévus à travers toute la Ville de Deauville.

Du 16 au 29 août, les visiteurs pourront admirer l’exposition photo « L’océan, c’est la vie. L’océan, c’est l’avenir » installée sur l’avenue Lucien Barrière. Le vendredi 25 août, la journée de mobilisation sera officiellement lancée avec la projection en avant-première de Plonger, de Mélanie Laurent, au Cinéma du Casino Barrière de Deauville. Le public est également invité à participer aux talks et tables rondes qui se dérouleront au Centre International de Deauville le samedi 26 août.

UNE JOURNÉE SINGULIÈRE POUR UN ENJEU VITAL

L’Océan fonde notre vie. Il définit notre planète bleue, il nourrit l’humanité.
Il conditionne notre survie, il détermine notre avenir.

Un jour de mobilisation collective pour prendre en main notre destin.
Artistes, scientifiques, décideurs, entrepreneurs, personnalités s’engagent en faveur de la sauvegarde de l’Océan. Ils se rassemblent pour soutenir cette cause fondamentale. Ils en appellent au grand public.

Un événement à forte résonance pour éveiller les consciences.
• Par l’impact de l’image : Une exposition grand public « L’océan c’est la vie, l’océan c’est l’avenir », dessins originaux de Fabrice Hyber et photographies. Commissariat d’exposition Colombe de La Taille.
• Par des projections, avec, en avant-première grand public, le film Plonger de Mélanie Laurent d’après le roman de Christophe Ono-dit-Biot.
• Par le pouvoir du verbe : avec des tables rondes animées par Patricia Ricard, réunissant grands scientifiques, journalistes et philosophes, ainsi que des prises de parole publiques et des talk shows ouverts à tous.
• Par la force de la présence : avec des réunions et des assemblées.
• Par l’implication dans l’action : avec le soutien à la recherche scientifique, une résidence de jeunes chercheurs et l’engagement de grands groupes.

Un rendez-vous pour faire vibrer notre dimension océanique et rayonner le sens de notre existence sur Terre.
• Avec une scénographie pour plonger au cœur de l’Océan.
• Avec un grand Bal Bleu pour partager la passion de l’essentiel.
• Avec un esprit vivant et joyeux, festif et dynamique, pour donner à demain l’élan de notre vague collective.
• Avec un produit partage imaginé et créé par Gas Bijoux pour 24HRS FOR THE OCEAN et vendu au bénéfice de l’Institut océanographique Paul Ricard, afin de continuer à faire résonner…

DÉPLOYER UN ÉLAN COLLECTIF

24 HRS FOR THE OCEAN a été créé par trois personnalités qui ont conjugué leurs énergies, leurs talents et leur engagement afin de fonder ensemble un rendez-vous annuel international.

Patricia Ricard, présidente de l’Institut océanographique, y a déployé sa connaissance fondamentale de cette cause qu’elle porte en France et dans le monde.

Colombe de La Taille, directrice artistique et conseil en stratégie, en a élaboré le concept et la création, forte de son expertise dans la mobilisation en faveur des grandes causes.

Marion Semblat, experte en finance et passionnée par l’Océan, a mis toute son expérience et sa connaissance au service de cette cause afin de rallier partenaires et soutiens essentiels.

Pour faire advenir 24 HRS FOR THE OCEAN, se sont joints à elles la Ville de Deauville, le Groupe Barrière, Pernod Ricard, la Fondation Carmignac, Gas Bijoux, ainsi que de nombreuses personnalités.

SOUTENIR UNE CAUSE FONDAMENTALE
L’Océan représente un enjeu fondamental pour la sauvegarde de notre planète, la stabilité de notre climat et la préservation de notre vie sur Terre. Il fournit une respiration sur deux. Il produit l’eau douce à travers le cycle de l’eau. Il génère des richesses et relie les hommes.

Or en cinquante ans, l’Océan a subi plus de destructions que durant toute son histoire. L’homme en épuise les ressources. En extermine les espèces. En ruine les équilibres. En pollue les eaux par les déchets – plastiques, radioactifs, industriels, pétroliers, chimiques. Avec pour conséquences des catastrophes massives : surpêche, cyclones, tempêtes, hausse du niveau des mers, réchauffement climatique, pénurie alimentaire…
La vie marine est en danger de mort. Et « si la mer meurt, nous mourrons » (Paul Watson).

Pourtant, l’Océan contient en lui les réponses d’aujourd’hui et de demain. Il est une bibliothèque vivante. Ses enseignements nous apportent des solutions naturelles : atténuation du changement climatique, nouvelles énergies, nouvelles technologies grâce au biomimétisme…

DÉVELOPPER LA RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT POUR L’OCÉAN AFIN DE FONDER NOTRE AVENIR
Il est donc crucial de lancer un vaste mouvement de Recherche et Développement pour l’Océan. Sur ce plan, scientifiques et artistes, même combat. Même besoin de temps, de liberté, de moyens, d’espace de création, de perspectives de réalisations.
Notre but premier, avec cet événement 24 HRS FOR THE OCEAN, est la création d’une résidence scientifique à destination des jeunes chercheurs sur l’Île des Embiez, siège de l’Institut océanographique Paul Ricard.

L’Océan, c’est la vie. L’Océan, c’est l’avenir. Il représente 80% de notre planète. De lui, nous ne connaissons que 20%. Les deux tiers de notre Terre nous sont donc inconnus. Comprendre l’Océan, c’est regarder l’inconnu et le connu indispensables à nos existences.
C’est observer la vie immense qu’il comporte, pour l’écouter et apprendre. Et c’est, dans l’imaginaire infini qu’il nous offre, comprendre le cœur de nos vies, la matrice de grandes découvertes, et le fondement de notre avenir.

Télécharger le Communiqué de Presse ici 

Please follow and like us:

  • 0
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !