Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Le président de la République a révélé vendredi 20 novembre que c’est dans l’Hérault, et non plus à Bordeaux, que le sommet international aura lieu en juillet, un an après son report. Les enjeux avec le maire.

C’est dans une interview accordée à nos confrères de « Jeune Afrique » que le président de la République l’a révélé : c’est à Montpellier, que se tiendra le prochain Sommet France-Afrique en juillet prochain.

Il devait avoir initialement lieu à Bordeaux en juin dernier, mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Le maire de Montpellier Michaël Delafosse, qui n’a évidemment pas été surpris par l’annonce d’Emmanuel Macron, décrypte pourquoi c’est une bonne nouvelle pour le territoire.

« Plusieurs milliers de participants »

Le Sommet France-Afrique se tient en moyenne tous les deux à trois ans, alternativement en France et dans un pays africain, depuis 1973. Traditionnellement, ce sont les chefs d’État qui se réunissent sur des thèmes précis – le dernier, au Mali en 2017, sur le partenariat, la paix et l’émergence – mais l’édition 2020 avait été pensée autrement.

Certes, des présidents et ministres étaient annoncés, mais la volonté de la France était aussi d’ouvrir le rendez-vous à des acteurs de la société civile, notamment dans le secteur économique.

Le chiffre de 25 000 participants…

Please follow and like us:

  • 0
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !