Please follow and like us:

  • 5
  • Share

ArcelorMittal accélère sa digitalisation

Ces lieux d’innovation, de formation et de co-working, implantés à proximité des usines ArcelorMittal de Dunkerque et de Florange, seront un élément clé de la digitalisation d’ArcelorMittal France.

Les Digital Labs bénéficient d’un fort soutien des collectivités locales. En Moselle, LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU VAL DE FENSCH et son Président Michel Liebgott, ainsi que le maire de Florange Rémy Dick, ont été forces de proposition. La Communauté d’Agglomération du Val de Fensch va rénover les anciens Grands Bureaux d’Uckange, aujourd’hui propriété de la Communauté, pour accueillir le Digital Lab. La Région Grand Est et son président Jean Rottner ont également encouragé le projet et apporté leur soutien.

Dans le Nord, LA COMMUNAUTÉ URBAINE DE DUNKERQUE et son Président Patrice Vergriete, Maire de Dunkerque, ont manifesté un intérêt immédiat pour le projet, qu’ils souhaitent soutenir et accompagner.

ArcelorMittal a conçu ces Digital Labs comme :

  • Des lieux d’innovation s’appuyant sur les meilleures pratiques actuelles : méthodes créatives pluridisciplinaires, développement agile, prototypage
  • Des lieux de formation pour accueillir des étudiants en partenariat avec des grandes écoles, et pour intégrer et former en continu les équipes d’ArcelorMittal au digital et aux dernières technologies
  • Des lieux de co-développement avec un réseau de partenaires, alimentés notamment par des données issues de nos installations industrielles
  • Des espaces de co-working attractifs pour les talents de demain et les start-ups.

« Nos deux Digital Labs en Moselle et dans le Nord sont des éléments essentiels dans notre stratégie de digitalisation », a commenté Eric Niedziela, Vice-Président d’ArcelorMittal et CEO d’ArcelorMittal France. « Ils seront implantés au plus près de nos usines de Florange et de Dunkerque et fonctionneront en synergie avec elles. Nous voulons ainsi participer au développement digital d’ArcelorMittal, mais aussi à la digitalisation des territoires dans lesquels nous sommes actifs et de l’industrie en général. »

David Glijer, Directeur de la Transformation Digitale d’ArcelorMittal France, a ajouté : « Nos Digital Labs répondent à un triple objectif : ils vont permettre d’améliorer notre performance industrielle et commerciale en faisant entrer plus rapidement chez ArcelorMittal les technologies de la réalité augmentée, du big data, de l’internet des objets… ; ils assureront la montée en compétences des équipes d’ArcelorMittal et la formation des jeunes au digital ; et ils renforceront les relations d’ArcelorMittal avec le tissu économique local, des start-ups aux établissements d’enseignement supérieur en passant par les collectivités locales. »

Les deux établissements auront des positionnements distincts et complémentaires, et fonctionneront en interaction étroite. Le Digital Lab de Moselle travaillera essentiellement sur le big data, la maintenance 4.0 et la qualité, tandis que celui du Nord se concentrera sur l’énergie, l’environnement et la sécurité.

Quelques exemples d’applications digitales déjà implantées chez ArcelorMittal :

  • Utilisation d’un casque de réalité virtuelle pour une revue de conception d’un équipement en construction (Dunkerque)
  • Interaction à distance entre les opérationnels et les experts R&D par lunettes connectées (Basse-Indre)
  • Utilisation d’une tablette pour réaliser des contrôles et des rapports (Florange, future ligne de galvanisation)
  • Inspection des zones difficiles d’accès par drones (Fos-sur-Mer)
  • Maintenance prédictive des installations par l’utilisation du big data (Florange)
  • Utilisation de l’intelligence artificielle pour assister les pontiers dans leurs opérations (Fos-sur-Mer)
  • Développement de la fabrication additive (impression 3D) métal utilisant du fil soudure (centre de recherche de Maizières-lès-Metz)

Please follow and like us:

  • 5
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !