Please follow and like us:

  • 0
  • Share
Après les cubes cet été, les produits « Vichy mon amour » sont en vente dans l’univers plus glamour d’une boutique de la galerie du Fer à cheval. Un marketing touristique étudié qui, au-delà des touristes, vise aussi à gagner le cœur des Vichyssois.

C’est l’histoire d’une amourette d’été en passe de devenir une relation sérieuse. D’abord en vente dans des cubes installés sur les bords de l’Allier et au parc des Sources, les produits estampillés « Vichy mon amour » ont rejoint les étals d’une boutique éphémère située dans la galerie marchande du Fer à cheval.
Là, à deux pas du kiosque à musique, la Maison Vichy a entretenu la flamme des touristes en quête d’un souvenir de leur séjour, et ravivé celle des Vichyssois, fiers d’avoir chez eux un objet de déco « made in Vichy » ou de pouvoir l’offrir à la famille, aux amis. Et la boutique éphémère est devenue permanente.
C’est l’histoire d’un marketing touristique en plein essor qui a donc commencé dans ces petits kiosques habillés du fameux carreau Vichy revisité. Installés à partir du 17 juillet au niveau de la Rotonde d’Allier, sur la rive gauche près du Palais du Lac et au cœur du parc des Sources, ces petits espaces constituaient à la fois des mini-offices de tourisme délocalisés et des boutiques de souvenirs. Un renseignement sur les sites à découvrir et les touristes pouvaient repartir avec un mug, un tee shirt ou un poster.

Les codes de la station balnéaire

À l’image de la plage de sable aménagée sur le parking de la Rotonde, avec ses transats et ses parasols, la Ville a décliné résolument les codes de la station balnéaire. Sur l’air de « Vichy, la ville qui vous veut du bien ». Et ça a marché. « Les futas (serviettes) ont été le produit phare. On a été deux fois en rupture de stock cet été. Les transats ont aussi très bien marché. Il n’en restait plus que quelques doubles à vendre pour les fêtes de fin d’année. Alors que ça représente quand même une dépense de 99 € », remarque Franck Chavaillon, directeur de communication de Vichy Destinations.

Vichy et son territoire ont su attirer les estivants friands de calme, de verdure et de loisirs

Depuis décembre, ces produits identitaires sont mis en valeur dans la Maison Vichy, un écrin niché à deux pas du Palais des congrès-Opéra et de la source de l’Hôpital, deux lieux emblématiques de Vichy. « On voulait recréer une ambiance haute couture », observe Franck Chavaillon, au cœur de toute cette réflexion menée par l’opérateur touristique.
Le sac à dos, le thermos isotherme ou le vaporisateur de l’été ont été chassés des rayons par des produits de plus grand standing. Les symboles du territoire sont bien sûr présents. La boîte de pastilles au design travaillé côtoie le Vichy fraise revisité (lire ci-dessous) ou encore les affiches de Monsieur Z.
En plus de créer des partenariats avec des entreprises locales, Vichy Destinations cherche à « associer des marques avec les éléments iconiques de Vichy », à l’image des tabliers carreau Vichy tissés par la maison Moutet, dans le Béarn.

Les habitants pour ambassadeurs

Jouer la carte des produits de qualité semble séduire les Vichyssois, nombreux à pousser les portes de la boutique du Fer à cheval. « Ils viennent acheter des produits aux couleurs de leur ville qu’ils n’ont plus honte de laisser chez eux », sourit Franck Chavaillon.
« C’est le phénomène staycation (vacances à la maison), qui revient à être fier de ce que l’on a autour de chez soi », assure Adrien Southon, le directeur adjoint de Vichy Destinations. « Les Vichyssois s’approprient cette marque “Vichy mon amour”. Ils deviennent ambassadeurs de leur territoire », renchérit Jérôme Joannet, le directeur de la structure qui ne verrait pas d’un mauvais œil la vente de certains produits identitaires par des hôteliers ou restaurateurs volontaires. Une belle histoire d’amour entre la cité thermale et ses habitants ? Le rêve pour la municipalité lancée dans la course au label Unesco.

Olivier Rezel

Le top des ventes de la Maison Vichy
Sous les parapluies suspendus en l’air, à côté de l’ourson en peluche ou encore de la boule à neige abritant l’Opéra (un classique toujours aussi apprécié), quelques produits rencontrent un succès tout particulier dans la Maison Vichy. Dans le top des ventes figure bien évidemment la boîte de pastilles Vichy. L’accessoire cuisine, avec torchon et tablier à carreau, séduit beaucoup également, tout comme le Vichy fraise remis au goût du jour. « On propose le verre de cure gradué, le sirop fabriqué dans la Montagne bourbonnaise et la bouteille de Vichy Célestins », explique Orlane, la responsable de la boutique, qui accueille les visiteurs avec Nathalie. Les affiches de Monsieur Z sont toujours aussi prisées.

Please follow and like us:

  • 0
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !