Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Pour la deuxième année consécutive, l’Anjou va s’afficher en grand dans la capitale pendant plusieurs semaines. Du 8 avril au 30 mai, plusieurs destinations touristiques du département seront mises en avant dans les gares parisiennes, le métro, le centre de Paris, les cinémas mais également sur France Télévision grâce à la diffusion d’un spot publicitaire.

 

 

 

 

 

 

Depuis ce lundi 8 avril et jusqu’au 30 mai, les parisiens ne pourront pas manquer l’Anjou. L’Agence Départementale du Tourisme lance une nouvelle grande campagne de communication avec six partenaires : le Conseil Départemental de Maine-et-Loire, la Fédération Viticole Anjou Saumur, Destination Angers, Terra Botanica, le Bioparc de Doué-la-Fontaine et l’Abbaye de Fontevraud.

« Le tourisme est un levier important dont l’Anjou n’a pas toujours pris conscience, rappelle Christian Gillet, Président du Département. Aujourd’hui, la compétition entre les territoires est vive et l’Anjou a des atouts à faire valoir en termes d’offres avec 160 sites touristiques dans le département et 230 parcs et jardins remarquables. Il faut sortir de cette idée de douceur qui quelques fois rimait avec torpeur pour dire que l’Anjou est dynamique. »

Cette importante opération de communication pour promouvoir l’Anjou connaît cette année sa deuxième édition. En plus des couloirs du métro, particulièrement ciblés en 2018, l’Anjou et quelques unes de ses principales destinations touristiques seront visibles sur plus de 600 affiches déployées dans le centre de la capitale, les grandes gares parisiennes mais aussi celles de la proche banlieue.

La campagne d’affichage est complétée cette année par une diffusion dans le quotidien gratuit 20 Minutes (550 00 exemplaires) et un publi-reportage au sein de Paris Match sera proposé aux lecteurs de l’hebdomadaire.

Les cinéphiles parisiens ne sont pas oubliés avec pendant 14 jours et dans 181 salles la diffusion d’un spot publicitaire. Ce dernier sera visible par les téléspectateurs de France Télévision qui regarderont en replay des émissions comme « Des Racines et des Ailes », « Thalassa », « Echappées belles », « La Carte aux Trésors »… Les réseaux sociaux (Facebook, Instagram) mettront aussi en avant cette campagne ventant l’Anjou comme un « allié » week-end, rappelant que le département se situe à seulement 1h30 de Paris.

En parallèle, 11 000 exemplaires du magazine Anjou Expériences seront distribués dans les gares de Paris, Nantes et Angers.

Les habitants du Maine-et-Loire pourront découvrir cette campagne déclinée en six visuels différents sur plus de 200 abribus du Conseil départemental.

« Chacun peut devenir ambassadeur de l’Anjou et le partager, pour appuyer les efforts du Département et de ses partenaires en étant fiers de nos trésors », indique Philippe Chalopin, Président d’Anjou Tourisme et Vice-Président du conseil Départemental.

Le coût de cette campagne est de 356 000 euros, en légère hausse par rapport à 2018. Elle est financée à hauteur de 55 % par Anjou Tourisme et le reste par les partenaires.

« C’est capital d’avancer ensemble. Ce sont des campagnes qui ont un coût très élevé que nous n’aurions pas pu nous permettre seul. Multiplier la communication à Paris avec des partenaires représente la diversité de l’offre que l’on peut retrouver en Anjou », précise François Gay, directeur du Bioparc de Doué-la-Fontaine.

« L’économique touristique prend une importance de plus en plus grande. En Maine-et-Loire, on estime que le tourisme génère 13 000 emplois directs et plus de 30 000 emplois indirects ainsi qu’un chiffre d’affaires autour du milliard d’euros », souligne Christian Gillet.

Après ces deux premières éditions, l’Agence Départementale du Tourisme prépare d’ores et déjà une nouvelle campagne de communication à Paris pour le printemps 2020.

Please follow and like us:

  • 0
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !