Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Voitures hybrides, suppression des bouteilles d’eau, raccoursicement du tapis rouge… tant de mesures que l’organisation du Festival de Cannes veut mettre en place pour l’édition prévue en juillet 2021. 

Les voitures officielles seront à 60% hybrides ou électriques pour cette édition.

L’un des axes principaux est la compensation des trajets des festivaliers qui représente 89% de l’empreinte carbone du Festival. Une des mesures, le passage du parc automobile à 60% hybrides ou électriques. Les impressions papier diminueront de moitié avec plus de dématérialisation et moins de tirages promet le Festival.

Compenser l’empreinte carbone

L’objectif compenser les voyages et l’hébergement des participants au festival. Pour cela, l’organisation demandera une taxe environnementale financière. 

L’accès au Festival sera désormais soumis au règlement par chaque accrédité d’une contribution environnementale de 20€ HT.

Cette somme sera également demandée pour le Cannes Cinéphiles. Une partie de cette contribution sera versée à des projets « de compensation fiables et pertinents », choisis par « un comité scientifique d’experts » indépendants.

Le Festival de Cannes fait l’objet de nombreuses critiques de la part des associations de militants écologiques.

En 2019, Geneviève Huchet, présidente de l’association pour la défense de l’environnement et de la nature (Aden) déclarait « Les professionnels et artistes viennent en avion à l’aéroport de Cannes et de Nice, une noria de voitures souvent précédées de motards toutes sirènes hurlantes les conduisent aux hôtels afin d’éviter les bouchons, les immenses yachts dans la baie sont obligés de faire fonctionner leurs moteurs toute la journée pour avoir de l’électricité… » à RSE magazine. Selon l’association, en 2018, 1 700 atterrissages et décollages d’avions ont été enregistrés à l’aéroport de Cannes pour le seul mois de mai. 

Restauration responsable

Autre mesure phare : un cahier des charges pour les traiteurs. Ces derniers devront utiliser des produits de saison et locaux ainsi que proposer des alternatives végétariennes. Des mesures loin d’effrayer les concernés. Joël Gautier, chef de Jaudy Traiteur a l’habitude de travailler en marge du festival, notamment pour les dîners de gala. 

Un cahier des charges ne me fait pas peur. On a toujours été très sensibles dans notre organisation à l’environnement. On travaille au maximum avec des produits de saison locaux. Idem, pour les alternatives végétariennes ça fait des années qu’on en propose.

explique le chef Joël Gautier.

Les restaurateurs devront également améliorer leur gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage. Un point qui sera d’ailleurs généralisé à l’ensemble du Festival. L’organisation promet le maintien d’un taux de valorisation des déchets supérieur à 95%. « En 2019, 99% des 250 tonnes de déchets ont été valorisées : 81% en valorisation matière et 18% en valorisation énergétique » indique-t-elle.

Dans la même veine, les bouteilles d’eau en plastiques seront totalement supprimées (22.000 avaient été distribuées lors de la dernière édition avant la pandémie, en 2019).

Une route verte

Pour le Festival, le chemin vers une organisation durable est déjà engagé depuis plusieurs éditions. Le célèbre tapis rouge déjà intégralement recyclable et recyclé sera réduit de moitié (On se souvient de la robe en tapis recyclé !)

La cérémonie de clôture en 2019. Le tapis rouge sera réduit de 50 % en 2021.
La cérémonie de clôture en 2019. Le tapis rouge sera réduit de 50 % en 2021. • © Roland Macri/MAXPPP

Le pari est immense mais nous voulons et devons le réussir, chaque année un peu plus, chaque année un peu mieux. Aujourd’hui, nous franchissons une étape importante avec une grande ambition. Nous en rendrons compte régulièrement, de façon concrète. La 74e édition sera celle du monde d’après pour un Festival de toujours.

Pierre Lescure, Président du Festival de Cannes & Thierry Frémaux, Délégué général.

Le plus important festival de cinéma au monde, dont l’empreinte écologique a été par le passé pointée par des associations s’alarmant des kilos de nourriture jetés ou du ballet des yachts, avions et berlines, reconnaît qu’organiser un tel événement mondial est devenu « un défi environnemental » indique l’AFP.

Finalement du 6 au 17 juillet 

Après une édition 2020, reportée, annulée puis réalisée à minima dans un « mini-festival ». Le Festival de Cannes ne se déroulera du 11 au 22 mai comme prévu. Il se tiendra en juillet prochain avec comme président du jury Spike Lee.

« Célébrer le cinéma à Cannes, dans la ville qui en est l’un des symboles, célébrer le dynamisme international de sa création dans cette période si difficile pour son industrie, vivre un événement culturel à l’heure où il faut plus que jamais en redire l’importance, c’est ce qu’a souhaité faire le Festival de Cannes en collaboration avec la Mairie de Cannes » communiquaient alors les organisateurs. 

Canneseries quant à lui prévu en avril, reviendra finalement du 8 au 13 octobre à Cannes, avec un dispositif physique et numérique. Comme en 2020, il sera adossé au MIPCOM, le grand marché mondial de l’industrie audiovisuelle, et non pas au MIPTV comme avant 2020. 

*Source : France 3 Region TV info

Please follow and like us:

  • 0
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !