Please follow and like us:

  • 5
  • Share

Le Technocampus Électronique & Iot (objets connectés) a été inauguré cet après-midi. Porté financièrement par la région Pays de la Loire, Angers Loire Métropole et avec le soutien de l’État, 200 acteurs de l’électronique du Grand Ouest sont regroupés dans ce pôle de l’électronique 4.0.

Aujourd’hui, la Cité de l’Objet Connecté s’est transformée officiellement en Technocampus Electronique et IoT (internet des objets). Ce dernier est « la première plateforme nationale d’accélération de l’industrie électronique du futur et a pour vocation d’être un lieu de rencontre des acteurs industriels et académiques de la filière électronique et de l’Internet des objets (IoT) des Pays de la Loire » a expliqué Sébastien Rospide, directeur général de Network.

Quelques rappels historiques

C’est en juin 2015 que François Hollande et Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, sont venus inaugurés la Cité de l’Objet Connecté. Ce lieu étant conçu pour accueillir la pointe de la technologie en matière d’outils et de compétences pour concevoir et tester de nouveaux produits électroniques. Aujourd’hui, c’est le cluster We Network qui gère ce haut lieu de nouvelles technologie.« Ce technocampus vise à proposer une offre de services aux entreprises dans leur transformation digitale » affirme Sébastien Rospide. Des services d’innovation, de recherche, de formation et de développement donneront la possibilité aux entreprises d’accélérer la part de diffusion de l’électronique et de les accompagner concrètement dans leur transition vers l’électronique 4.0.« Sur 7.900 m2, la plate-forme bénéficie d’une aide de la région Pays de la Loire et intègre le réseau de 3 autres Technocampus régionaux situés dans l’agglomération nantaise : Composites, Smart Factory et Océan ainsi que Océan et alimentation » conclut le directeur général de Network.

À ce jour, plusieurs projets ont déjà été élaborés, tels qu’un détecteur de bruit pour open-space, une paire de chaussure connectée chez Eram, la LoveBox, ou encore le tampon connecté ByStamp.

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Christophe Béchu (maire d’Angers) teste la Love Box, innovation conçue au sein de la Cité de l’objet connecté d’Angers, avec Christelle Morançais (Présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire).

Please follow and like us:

  • 5
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !