Please follow and like us:

  • 3
  • Share

Une DSP pour des mobilités durables qui s’adaptent à l’évolution des pratiques

2019 – 2024

Jeudi 15 novembre 2018, le Conseil d’Orléans Métropole a approuvé le maintien de la société Keolis en qualité de délégataire des services de mobilité sur le territoire de la métropole orléanaise, à compter du 1er janvier 2019 et pour une durée de 6 ans. Flotte de bus 100% électrique et services numériques : cette nouvelle convention de DSP est résolument orientée vers la transition énergétique de la Métropole et vers l’innovation.

Soucieuse de faire de son territoire une métropole à énergie positive d’ici à 2050, Orléans Métropole, à travers cette nouvelle délégation de service public (DSP), souhaite répondre aux différents besoins de mobilité en offrant un service de qualité pour les usagers, respectueux de l’environnement et innovant. Bus électriques sur l’ensemble du réseau, développement des mobilités périurbaines avec des solutions de transport à la demande et des services vélo renforcés : Orléans métropole renforce son offre de mobilités douces et se positionne comme un territoire durable et à l’écoute des attentes de ses habitants. Le contrat comprend l’exploitation :

  •  Des deux lignes de tramway ;
  •  Des lignes de bus régulières et scolaires ;
  •  Des services de transport à la demande ;
  •  Du service de transport pour les personnes à mobilité réduite ;
  •  Du service de substitution ;
  •  De parkings relais ;
  •  Des parkings vélos ;
  •  Des services Vélo’+ et Vélo’tao de location longue durée ;
  •  De la navette fluviale Bat’O Loire entre le quai du Châtelet et la base de loisirs de l’Ile Charlemagne (nouveau service intégré à la DSP mobilité dès l’été 2019) ;
  •  Création d’une plateforme d’entraide autour de la mobilité, par communauté (écoles, entreprises, associations…) ;
  •  D’éventuels services de covoiturage et d’autostop, sur option ;
  •  Du téléphérique Interives sur option ;
  •  D’une ligne de bus de nuit en option ;

Ce qu’il faut retenir de cette nouvelle DSP

- Des services durables avec la reprise de la flotte de bus par Orléans Métropole au 1er janvier 2019, pour engager sa transition énergétique vers le 100% électrique ;

- Des services accessibles à tous avec doublement des moyens du service TPMR à compter de fin 2019 et création d’un service d’accompagnement sur le réseau TAO ;

- Des services de proximité réinventés et renforcés avec l’extension du transport à la demande dynamique (comme ré-sa’Est) à l’ensemble des secteurs de transport à la demande pour, à terme, une métropole intégralement desservie ;

- Des services simplifiés et modernisés avec l’arrivée de l’open payment (solution permettant d’utiliser sa carte de paiement comme titre de transport) sur le réseau bus-tram dès décembre 2019 ;

- Une offre dynamisée et une fréquentation renforcée avec notamment l’arrivée de 2 nouvelles stations de tram Larry et CO’Met, dès 2019 et la fréquence du tramway renforcée en soirée ;

Des services vélos qui se développent pour mieux répondre à la demande

 Augmentation de la flotte vélo’tao, service de location longue durée de vélos à assistance électrique (VAE). Au total et à terme, 1120 vélos seront accessibles via vélo’tao contre 734 actuellement.

Pour des trajets de courte distance (les 30 premières minutes sont gratuites), le service Vélo’+ propose des vélos en libre-service et disponibles 24h/24 et 7j/7.

Dans le cadre de cette nouvelle DSP, les vélos classiques (verts) seront convertis, dans leur ensemble, en e-VLS (bleus). Au total 400 vélos électriques seront accessibles sur 35 stations. Une application mobile facilitera l’expérience des utilisateurs.

Les engagements de Keolis

- Un renforcement du contrôle qualité contractuel avec 28 indicateurs sur l’exploitation, la relation clients et l’entretien / maintenance (des malus seront affectés en cas de non atteinte des objectifs) ;

- Amélioration et renforcement de l’information voyageurs ;

- Des actions de lutte contre la fraude avec un objectif de -1.4% du taux de fraude dans les bus et trams ;

- Des actions en faveur de l’emploi avec un engagement vis-à-vis des chercheurs d’emplois qui représenteront minimum 25% des recrutements de conducteurs ;

Orleans_Metropole_-_DSP_transports_2019-2024 Démarche de réduction de l’impact sur l’environnement avec des indicateurs mesurables : consommation d’eau, nombre de produits dangereux… ;

Les conditions économiques du contrat

Pour cette nouvelle convention de délégation de service public, Keolis s’est engagée à proposer plus de services pour des usagers plus nombreux (objectif d’augmentation de la fréquentation du réseau TAO, d’ici à 2024, fixé à +18%) et avec une offre kilométrique constante. Cela implique donc une baisse des charges de 4 millions d’euros d’ici à 6 ans et une hausse des re-cettes de 3,6 millions d’euros. Le solde d’Orléans Métropole est donc en baisse et passe de 49,3 millions d’euros pour 2017 à 41,7 millions d’euros pour 2024 (-7.6 millions d’euros).

Lire le Communiqué de Presse

Please follow and like us:

  • 3
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !