Please follow and like us:

  • 2
  • Share

Alors qu’il fête ses dix ans, le label Cit’ergie 2018 a été attribué à cinq collectivités françaises mercredi 31 janvier aux Assises européennes de la transition énergétique à Genève. Sept collectivités se sont vu attribuer le label Cap Cit’ergie, et la ville de Dunkerque a renouvelé son label Cit’ergie Gold.

La communauté urbaine de Dunkerque renouvelle son label Cit’ergie Gold, qui récompense les collectivités qui dépassent 75% de réalisation de leur potentiel d’actions. La ville de Besançon est la seule autre collectivité française à avoir obtenu deux fois le label Cit’ergie Gold. Ce qui porte à 131, le nombre de collectivités territoriales françaises labellisées Cit’ergie.

Un label qui « crédibilise » les actions des collectivités

Lancé en 2008 et créé en Suisse, ce label fête donc ses dix ans à domicile. L’occasion notamment pour les villes de Besançon et de Dunkerque de partager un retour d’expérience. Le maire de Dunkerque et président de Dunkerque Grand Littoral, Patrice Vergriette, évoque le label Cit’ergie comme un « référentiel, qui donne du sens et mobilise les acteurs, tout en crédibilisant les actions des collectivités ». Il précise que 60 millions d’euros ont été investis pour la rénovation de l’offre de transports en commun de Dunkerque : « dès septembre 2018, le nouveau réseau sera mis en service et sera totalement gratuit pour ses usagers 7 jours sur 7 », se félicite Patrice Vergriette. Pour rappel, actuellement, les transports en commun dunkerquois sont gratuits le week-end. Le maire précise également que depuis 2010, la ville a doublé ses aides pour la rénovation énergétique.

De son côté, l’adjointe au maire de Besançon en charge de la transition énergétique, Agnès Vignot, confirme que la labellisation est « un facteur important de crédibilité pour la collectivité ». Elle souligne que la consommation d’énergie de Besançon est désormais à 32% d’origine renouvelable. Pour elle, la politique environnementale et le Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) « doivent faire société » pour l’ensemble des politiques publiques. Un postulat partagé par le président de l’Ademe Bruno Lechevin, pour qui « l’approche transverse est essentielle ». Il ajoute que « la collectivité est garante de la dynamique, et en tant que moteur fédérateur, elle doit engager tous les acteurs du territoire dans la mise en œuvre d’une transition énergétique ».

A noter que le label Cit’ergie est l’appellation française du label European Energy Award (EEA), mis en œuvre notamment en Allemagne, en Italie, en Autriche, à Monaco, au Luxembourg, en Suisse et au Lichtenstein. Il a déjà été attribué à plus de 1450 collectivités européennes.

Source : Article d’Eva Gomez pour Environnement Magazine
Crédit photo : Ademe

Please follow and like us:

  • 2
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !