Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Pour rappel, Cidrexpo c’est :

  • Le salon de tous les produits cidricoles du 13 au 15 février 2020
  • Le lendemain de Vinexpo/WineParis (plus gros salon professionnel du vin en France)
  • 2 jours ouverts uniquement aux professionnels (cavistes, importateurs, sommeliers, restaurateurs…)
  • 1 journée (le 15 février) ouverte au grand public pour médiatiser et célébrer les produits cidricoles avec la possibilité de vendre sur place
  • Des conférences et ateliers de dégustation
  • 100 exposants, 5000 visiteurs professionnels et 5000 visiteurs grand public

Un invité d’Honneur : Jacques Perritaz, Cidrerie du Vulcain

Jacques Perritaz est biologiste de formation. Grâce à son savoir-faire artisanal, il transforme quelques 30 tonnes de fruits provenant du canton de Fribourg en Suisse, pour la production du cidre. En 2010, le prix à l’Innovation agricole lui a été décelé. Non seulement sa production de cidre est innovante, mais elle contribue également à la conservation de la biodiversité de sa région. C’est d’ailleurs le véritable but de l’artisan.

A Le Mouret, Jacques Perritaz tient la cidrerie artisanale Le Vulcain. C’est la passion pour l’oenologie qui l’a poussé  à fabriquer son propre cidre. Son objectif de la cidrerie est clair : sublimer la vivacité de l’arôme des fruits et promouvoir la diversité du terroir fribourgeois dans un breuvage savoureux et rafraîchissant.

Il s’approvisionne en pommes, poires et autres coings dans des vergers de la région qui sont gérés sans traitement. On y trouve des variétés anciennes et souvent méconnues du grand public, comme la pomme raisin, la midolette ou la pomme de Fer.

Il décline ses Cidres en cuvées aux noms évocateurs comme « premiers emois » ou « transparente ».

Reconnu dans le monde entier pour la qualité de son travail, Jacques Perritaz a tissé un solide réseau se sommeliers. Naturellement il sera l’intervenant principal d’une des conférences dont le thème est Sommellerie du Cidre

47 producteurs sont déjà inscrits, consultez la liste  !!!

Des conférences

Cidrexpo est aussi un lieu d’échange technique et commercial, voici les thèmes des conférences que nous avons retenu :

  • clarification pré-fermentaire et fermentations : Les conditions de la réussite
  • Le cidre, une boisson écologique ? La biodiversité dans le cidre
  • Les composés phénoliques du Cidre
  • Panorama des cidres dans le monde : produits et consommations
  • Sommellerie du cidre, vers une carte des cidres
  • Exister entre les bières et le vin, quel positionnement pour le cidre
  • Les profils aromatiques du cidre et quels accords mets-cidre
  • Histoire du cidre
  • La gamme aromatique des eaux De vie de cidre

Pour vous inscrire à Cidrexpo, c’est par là ! Téléchargez la brochure !

Pour nous suivre sur facebook, c’est par là !

Un autre regard

Le chef du Sistrot de Quimper, les frères Gire

(Après des aventures canadiennes les deux frères veulent revenir sur leur terre natale pour ouvrir un bar à cidre qui met en avant le cidre de manière gastronomique et qui présente la diversité que le produit a à offrir)

Pourquoi le cidre est l’avenir de la gastronomie, quelles sont les valeurs du cidre ?

« Pour commencer, le problème est que le public n’as pas accès à de la diversité, Il faut en parler au consommateur.

« Pour valoriser le cidre il faut que ca ne soit plus celui de pépé. Demandez à quiconque : C’est dur de faire du vin ? …oh oui ! C’est dur de faire du Cidre ? Non : du jus de pomme, un tonneau et c’est bon !

Il faut que ca change, ce n’est plus la ferme qui fait un produit de plouc, il faut le valoriser et montrer que le travail de super qualité des cidriers.

Pour le public, le Cidre c’est demi-sec ou brut mais la segmentation se fera à mesure que le produit gagnera en reconnaissance et que les producteurs sauront vendre comme les vignerons ont fait il y a 40 ans.  Mais pour ca, il faut arrêter de le vendre à 2€50 ! »

Qu’est ce que les producteurs doivent faire ?

« Il faut arrêter le duo Crêpes = cidre.  Ca fait plus de mal au produit qu’autre chose, comment voulez vous que le consommateur comprenne que ca a de la valeur si on continue à ne faire que ca ? Il faut aussi sortir de cette compétition néfaste Bretagne/Normandie. Le cidre il y en avait partout avant, et on en trouve toujours des magnifiques dans d’autres régions. C’est sur une image de diversité de terroirs comme dans le vin qu’on devrait jouer et sortir de cette guéguerre ; que les cidriers marchent main dans la main dans la même direction, celle de la valeur ».

Pourquoi vous allez venir à Cidrexpo ?

« Le cidre se travaille comme le vin et ca ne vaut pas encore ce que ca vaut !  Il n’y a pas une école hôtelière à Bordeaux qui ne parle pas de Bordeaux à ses élèves, pourquoi ici, ils ne parlent pas de Cidre ? Il faut aller prendre à la base les jeunes pour former une génération fière de ses produits.

Il est nécessaire d’avoir un travail de communication sur le cidre. Il n’y a trop peu de chefs qui ont le reflexe de l’utiliser. Il faut éduquer, il faut que les chefs et les sommeliers prennent l’habitude de l’inscrire à leur carte  et sachent en parler!!!! Vous nous donnez la possibilité d’intervenir dans une conférence et on se fera un plaisir de porter ce message haut et fort auprès des professionnels »

Please follow and like us:

  • 0
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !