Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Après quatre ans de fermeture pour une rénovation totale du bâtiment datant de 1842, le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie rouvre ses portes ce vendredi 16 novembre avec un invité de marque : Emmanuel Macron, président de la République

« On sort toujours revivifié de la visite d’un musée » a débuté Emmanuel Macron, après la visite privée, en quelque quarante minutes, du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, totalement rénové.

« C’est d’abord un grand musée européen », un élément de langage très éloquent chez le président qui parle beaucoup d’Europe en ce moment.

« Nous sommes dans un des lieux du pays où l’on trouve le plus grand nombre de dessins« , le MBAA recèle en effet l’un des plus gros cabinets d’art graphique de France.

« Vous avez su restaurer de manière exceptionnelle plus de 1.000 oeuvres du musée. C’est absolument remarquable« , ajoute le président qui cite Victor Hugo : « Vous avez su allumer les esprits ». Victor Hugo né… à Besançon, en 1802.

« L’inégalité est aussi culturelle« , ajoute Emmanuel Macron qui appelle à découvrir l’art très jeune : « L’enfant, qu’on lui explique, qu’on l’emmène voir ». Emmanuel Macron répète ce qu’il a déjà dit par le passé en matière culturelle : « Une bibliothèque qui ferme à 17 h et qui reste fermée le samedi ou le dimanche, c’est donner peu de chances aux livres ».

Et puisque l’auditoire concerné venant aussi de Bourgogne, le président de la République rajoute qu’ « on verra le musée de Dijon restauré au printemps prochain ».

Le président adresse ses meilleurs voeux à la nouvelle ère qui débute au MBAA : « Ce que je souhaite pour ce musée, c’est qu’il devienne un lieu exemplaire d’accès mais aussi un lieu d’innovation. »

Pour Jean Louis Fousseret, Maire de Besançon, Président du Grand Besançon :

« un honneur pour la ville de Besançon et ses habitant d’accueillir le chef de l’état pour la réouverture du musée dont chacun sait en France le prestige des collections et l’ancienneté de la fondation puisqu’il fut crée et ouvert en 1694, un siècle avant le Louvre.

Cette visite confirme tout l’intérêt que porte Emmanuel Macron à la réhabilitation du musée de Besançon et au rayonnement artistique patrimonial et culturel de la France »

Télécharger le Dossier de Presse

Please follow and like us:

  • 0
  • Share
CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !