En interaction avec des personnalités du monde de la santé et de la sphère sociale, le mouvement mutualiste partagera, lors du 43ème Congrès de la Mutualité Française, des pistes de réflexion, des solutions et des bonnes pratiques, en vue de renforcer et pérenniser le système de protection sociale.

Dans le cadre de conférences inspirantes, les intervenants proposeront aux congressistes des éclairages sur les enjeux de la santé environnementale, de la digitalisation du parcours de soins, de la transition démographique ainsi que sur l’évolution des modes d’entreprendre des acteurs mutualistes.

Comment garantir un système de protection sociale moderne, responsable, solidaire et durable, qui réponde aux aspirations de bien-être des Français, dans une société et un environnement en pleine mutation ?

Cette question sera au centre des débats qui animeront le Congrès de la Mutualité Française, du 7 au 9 septembre prochain, au Parc Chanot à Marseille.

Caisse de résonnance des travaux menés ces derniers mois par la Fédération, le Congrès ne manquera pas de s’ouvrir sur l’extérieur. En interaction avec des personnalités issues de la santé et de la protection sociale, des plénières et des conférences inspirantes feront émerger des réponses concrètes aux problématiques auxquelles le monde mutualiste fait face, dans un contexte de transitions écologique, démographique et numérique. Car si ces mutations accentuent parfois les inégalités sociales, territoriales et intergénérationnelles, elles font aussi émerger des opportunités pour les différents intervenants de l’écosystème de la protection sociale. Les mutualistes l’ont bien compris. En se structurant pour répondre à ces défis et en innovant au quotidien, ils contribuent constamment à renforcer et parfaire leur offre de couvertures sociales, de services, de soins et d’accompagnement.

Un processus initié en amont du Congrès

Acteur majeur de la protection sociale, la Mutualité Française a naturellement fait de la transformation du système l’une de ses priorités. L’automne dernier, la Conférence citoyenne sur l’aide, l’entraide et les nouvelles solidarités a posé un jalon important dans ce processus. A l’issue des travaux de cette convention, vingt-cinq avis ont été formulés, dont certains destinés à nourrir les débats du prochain Congrès.

Il en est ainsi des propositions incitant au développement des actions de prévention, en particulier sur la santé environnementale, ou de l’accompagnement des seniors pour lutter contre l’isolement et la fracture numérique.

Le mouvement mutualiste, rassemblé pour la protection sociale

Lors de ce Congrès, la raison d’être du mouvement mutualiste, au sens de la Loi Pacte, sera officialisée et rendu publique. La Mutualité Française fera ainsi largement connaître son engagement pour une offre de santé et de protection sociale solidaire et durable. Une avancée institutionnelle importante, autant qu’un gage de cohésion pour le mouvement mutualiste.

L’enjeu de cet événement est, en premier lieu, de nous rassembler, de faire corps toutes et tous ensemble, mutuelles, groupes et unions de toute taille et de tout profil, et de nous mobiliser pour atteindre les engagements que nous prendrons auprès de la société française tout entière, quant à la contribution de notre mouvement à l’intérêt général.

Eric Chen, président de la Mutualité Française.
Conférences inspirantes : pour guider l’action des mutualistes

Au Congrès, les visiteurs mutualistes seront conviés à suivre les quatre conférences inspirantes qui rythment le programme de cette édition, en marge des plénières et des autres animations.

Sous le thème « La protection sociale à l’heure des transitions climatique, démographique et numérique », ces conférences nourriront les réflexions des acteurs mutualistes sur les innovations à apporter aux systèmes d’assurance maladie et de solidarité. Elles les inviteront à élargir leur point de vue, à s’inspirer d’actions déjà mises en œuvre pour leurs propres initiatives et à se réinventer pour construire un futur plus protecteur et solidaire.

Quatre problématiques majeures à défricher

Sylvie Ben Jaber, présidente de la Mutuelle Familiale, interviendra lors de la première conférence pour interroger, avec deux autres intervenants, le rôle de la santé dans la transition écologique et évoquer les moyens de protéger les Français face au dérèglement climatique, grâce à la santé environnementale et à la prévention.

Une deuxième conférence traitera des solidarités entre générations, dans un contexte de vieillissement de la population.

Dans une troisième conférence, Nicolas Gomart, directeur général du groupe Matmut, fera le point, avec deux autres professionnels de santé, sur les retombées de la e-Santé et de l’innovation numérique sur les parcours de soin, à l’heure où le nouveau service Mon Espace Santé a pris ses marques.

Enfin, une dernière conférence s’attachera à montrer comment le modèle mutualiste peut répondre aux défis sociétaux majeurs cités plus haut, au travers de modes d’entreprendre singuliers ; elle fera intervenir Patrick Brothier, président d’Aésio Mutuelle.

Pour participer, inscrivez-vous en cliquant ci-dessous. L’entrée sera soumise à inscription préalable.

Tarif d’entrée : 10 € par jour. Gratuit pour les étudiants.

CONTACT

Abonnez-vous à notre newsletter !